Support LQDN banner 2

L'actualité Web libre en un coup d'oeil
Bienvene sur LEZACTUS, l'actualité en ligne web libre en un seul coup d'oeil ! Postez votre article ! Lezactus sur votre site ici.

Google

2006-09-06 21:02:03 La réalité du marché de l'emploi informatique

Alors que ce jour, mardi 6 septembre 2006, le journal télévisé de TF1 à 20H nous annonce que le marché de l'emploi informatique est florissant, il est temps de faire un petit rappel à la réalité !!! En effet, si dans les grandes villes quelques sociétés éparses sont en croissance et recrutent, il faut prendre conscience que le marché de l'emploi informatique est mis à mal.

On ne compte plus les entreprises de services informatiques qui ferment leurs portes écrasées par les grandes surfaces. Qu'en est il de la réalité économique ?

Le marché a évolué, et faire croire que les métiers de l'informatique sont encore une mine d'emploi inexploitée est une utopie. Par expérience, nous avons en effet connus, entre l’an 2000 (fameux bug virtuel pour la plupart des systèmes) et 2002, un marché de l'emploi informatique qui a explosé. Un marché recrutant le plus grand nombre possible "d'informaticiens" pour les nouvelles compagnies qui investissaient dans les "NTIC" (informatique réseau et telecom).

C'est un fait, on se battait à l'époque pour trouver la moindre compétence informatique ! Mais depuis, avec la chute de la bulle technologique à la bourse, le marché a été chamboulé !

En effet, lors de la fermeture, ou le rachat de ces fameuses "start up", les premières liquidations de personnel ont touché les services informatiques. Il a fallu pour tous ces "ingénieurs" et "techniciens" se reclasser sur le marché. Que restait-il comme possibilités pour toutes ces personnes?

Les SSII, et les centres de support téléphoniques des grands opérateurs, qui ont profité de ce "lâché" de compétences pour recruter à tour de bras, des jeunes diplômés, qui avaient été grassement payé, et qui, dans des situations tout d'un coup précaires, n'ont eu une autre alternative que d'accepter des emplois au SMIC.

Le marché a continué à évoluer pendant ce temps, avec les grandes surfaces, qui prenant de plus en plus de place sur le marché informatique ont à petit feu fait disparaître le tissus économique indépendant (PME PMI).

Que se passe-t-il aujourd'hui ? Le marché de l'informatique est encore aujourd'hui parasité par des pseudos informaticiens formés à la va vite et en urgence, qui, victimes du boom du début des années 2000, se retrouvent aujourd'hui avec un CV titrant "informaticien", mais des compétences plus que relatives. De fait, les entreprises ne pouvant se passer de ressources informatiques ont du composer avec ce nouveau "marché". La réaction a donc été d'employer des informaticiens, oui, mais au plus bas salaire possible.

On se retrouve donc aujourd'hui avec des ingénieurs en concurrence sur des postes au SMIC !!!!

Pour une entreprise à la recherche de réelles compétences, seule une chasse a l'homme, ou plutôt, chasse à la compétence, qui peut prendre du temps reste la solution, ou encore, la débauche chez la concurrence.

Concernant les informaticiens au chômage, ou ceux sortant de l'école, la situation est critique !! A moins de se rapprocher des grandes villes avec leurs hébergements aux prix exorbitants, il n'est pas possible de signer un contrat à peine au dessus du SMIC.

Quel est l'avenir réel d'un informaticien sans emploi et sans relations (piston) aujourd'hui : Au choix, l'exploitation tel un morceau de viande par une SSII qui paiera au lance pierre vous plaçant dans des entreprises qui vous ne choisirez pas, ou bien, le travail d'étudiant dans un bureau d'assistance téléphonique (hotliner) pour une grande surface ou un opérateur téléphonique, évidemment, dans le meilleur des cas, un plein temps payé au SMIC.

Cet article n'est pas "anti-SMIC", mais rappelle que le marché de l'emploi informatique est saturé, que les postes sont sous payés, la compétence réelle difficile à discerner pour les employeurs potentiels. Alors quand j'entends un reportage télévisé qui vante la croissance "EXTRA ORDINAIRE" du marché de l'emploi en France, il est temps de réagir.

Aujourd'hui, on a plus à gagner à faire un métier manuel, tel que plombier ou électricien, composé de compétences qui ne périment pas pendant une longue période de chômage.

Le marché de l'emploi informatique est aujourd'hui plus proche de l'usage de la boite de kleenex, que du fonctionnariat.

Les grands groupent n'hésitent plus aujourd'hui à exploiter des jeunes diplômés ou des personnes en situation précaire au salaire minimum, puis lorsque le salarié devient trop gourmant, on supprime un poste de responsable informatique qui commence à coûter trop cher, au profit d'un poste d'administrateur réseau pour jeune diplômé motivé, débutant au salaire minimal.

J'espère que cet article aura pu rapprocher un peu votre opinion de la réalité du marché de l'emploi informatique en France. Souvent sous les titres de "responsables informatiques", "administrateurs réseaux" ou encore "technicien de maintenances" se cachent des postes précaires et mal payés, et des emplois à court, voir moyen terme dans le meilleur des cas.

Il faut avoir aujourd'hui de la chance, pour trouver une entreprise qui saura reconnaître vos compétences, et qui au même moment a les moyens de vous employer avec un salaire décent.

Commentaire(s) :

Le 2008-02-07 10:11:05 Un visiteur à écrit :
Voila un article encore d'actualité, comme on peut le lire ici : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-moins-d-une-offre-d-emploi-pour-un-informaticien-au-chomage-selon-la-dares-25271.htmlUrl fournie par Un visiteur : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-moins-d-une-offre-d-emploi-pour-un-informaticien-au-chomage-selon-la-dares-25271.html

La réalité du marché de l'emploi informatique
Ajouter votre commentaire...

Retour accueil

Les autres titres récemment publiés :
2014-02-28 09:01:13 La philosophie de Tomate séchée Lakhmess - La marque Tomates séchées La...
2014-02-12 10:44:30 Qu’est ce qu’un rachat de crédit - ...
2014-02-12 07:53:15 Le quartier d'Analakely - Antananarivo - Madagascar - Analakely qui veut dire &laqu...
2013-12-06 10:44:33 Madagascar : la région Atsimo Andrefana lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants  -  L'exploitation sexuelle...
2013-11-04 11:26:02 A la découverte du parc national Montagne d'Ambre  - La Montagne d'Ambre est une a...
2013-07-12 13:53:41 Cours de piano par Internet - La méthode conçue et écrit...
2013-07-02 17:54:31 Sous location appartement paris, pour un logement saisonnier - Avant d’entrer dans le vif du sujet, autant...

 

Espace actualités

Flux RSS Gratuit - copyright Lezactus.com - Archives - Contact - Poster votre article - Partenaires - Lezactus sur votre site !
Lezactus est à votre écoute - Si vous souhaitez me contacter, pour réagir à un article ou faire valoir votre droit de réponse, cliquez sur contact - Lezactu ©2006-2008
Edité par inforeseau.com - Alexandre BLANC